Historiques de la Kinésiologie

Les prémices de la Kinésiologie apparaissent avec les découvertes du Dr Bennett et du Dr Chapman. En 1920, le Dr Terence Bennett (chiropracteur) s’intéresse aux flux sanguins et constate une amélioration de la circulation sanguine dans les organes lorsqu’on touche certains points du crâne. Il dresse une liste de ces points qu’il nomme points réflexes de Bennett ou points neuro-vasculaires.

Dans les années 1930, le Dr Franck Chapman (ostéopathe) étudie le flux lymphatique. Il établit une correspondance entre les points neuro-lymphatiques et les fonctions organiques. Il constate que lorsque ces points sont douloureux au massage c’est qu’il y a un dysfonctionnement dans la circulation lymphatique d’un organe et qu’en massant ces points jusqu’à l’arrêt de la douleur, la circulation lymphatique se normalise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1932, R.W Lowett, orthopédiste, invente le test musculaire quantitatif pour évaluer la force du muscle.

Mais la kinésiologie voit réellement le jour dans les années 1960

aux Etats-Unis avec les découvertes du Dr George Goodheart,

chiropracticien.

                                                                                         

 

En s’appuyant sur les découvertes du Dr Bennett, Chapman et Lowett, ainsi que ces connaissances en médecine chinoise, il conçoit l’outil de référence de la Kinésiologie : le test musculaire manuel permettant de détecter les muscles en faiblesse. Il comprend que chaque grand muscle est en relation avec un organe donné et un méridien d’acupuncture et s’aperçoit que le manque de tonicité d’un muscle est souvent lié à un stress ou un organe affaibli.

 

C’est ainsi qu’est née la Kinésiologie Appliquée, regroupant des techniques d’équilibrations posturales et énergétiques. Elle sera en premier lieu destinée uniquement aux professionnels de santé.

Dr Georges Goodheart et John Thie se rencontrent pour la première fois lors d’un congrès de chiropracteurs à Los Angeles. John Thie devient son élève et son collaborateur et poursuit ses recherches. Il simplifie les techniques du Dr Goodheart dans le but de rendre accessible la kinésiologie à un large public pour prévenir la maladie et « aider les gens à jouir d’une meilleure santé et complétude[2] ». La première édition « Touch For Health » (Santé par le Toucher) est ainsi publiée en 1973, faisant naître la kinésiologie spécialisée. Le contenu de ce livre sera la base et le tremplin des diverses formes de kinésiologie qui se développeront par la suite.

                                                                                       (John Tie)

points-neurovasculaires.jpg
NEUROLYMPHATIC-REFLEX-POINTS-CHART.jpg
cache_1374103.png
John-Thie.jpg
Domaines d'application